Archives pour le mois de septembre 2011

Le feu sous la glace

Cris et chuchotements. Analyses et mises en garde. La concordance est morte, admettent certains. Il faut sauver le modèle suisse, s’indignent d’autres. Que sera l’élection du Conseil fédéral, un changement de régime ou un simple rééquilibrage des forces? Les ténors s’agitent. Les couloirs frémissent. Tout est possible, dit-on. Si tout est possible, alors tout doit être discuté. En termes politiques. Les scénarios du dix décembre ne peuvent être décantés qu’à l’aune des choix fondamentaux. Vision de l’Etat. Place en Europe. Institutions. Sur ces trois questions clés, les acteurs sont priés de se déclarer.

Lire la suite →

La politique s’est vengée

Soirée électorale surréaliste et pitoyable. Certifiée fréquentable, l’UDC a été fréquentée. Banalisé et garanti moins dangereux que ses cousins européens, le nationalisme suisse a triomphé. Et face au désastre prévisible, annoncé, programmé, les autres partis bredouillent, montrant une totale impréparation. Difficile d’assister au petit théâtre de ceux qui rêvent encore d’une UDC consensuelle et de ceux qui déjà s’accommodent du pire. Naturellement, pas de piste pour l’avenir. La manière dont ceux qui ont déroulé le tapis rouge à l’UDC entendent se retrouver autour du tapis vert pour négocier avec elle est laissée à l’imagination du téléspectateur.

Lire la suite →

MM. Coucharin et Raffepin

Pourquoi s’étonner de la dernière page publicitaire de l’UDC ? Certes, ses prémisses sont fausses et ses allégations révoltantes. Mais n’est-elle pas conforme à ce que nous savons de ce parti ? N’apporte-t-elle pas la preuve formelle de son identité ? Ne dit-elle pas combien l’outrance du propos cache l’inexistence des propositions ? Combien les cris masquent le vide?

Lire la suite →

MM. Coucharin et Raffepin

Pourquoi s’étonner de la dernière page publicitaire de l’UDC ? Certes, ses prémisses sont fausses et ses allégations révoltantes. Mais n’est-elle pas conforme à ce que nous savons de ce parti ? N’apporte-t-elle pas la preuve formelle de son identité ? Ne dit-elle pas combien l’outrance du propos cache l’inexistence des propositions ? Combien les cris masquent le vide?
En communication politique, lorsque le ton tient lieu de fond, il convient de se demander si le message ne révèle pas le contraire de ce qu’il voudrait montrer.

Lire la suite →

Petites feuilles et grands écarts

Elles sont arrivées! Les petites feuilles dont dépend la composition du prochain Parlement sont dans nos mains. Formant un mince fascicule gris, elles glissent sous les doigts. Uniformes et neutres, elles attendent qu’un geste décisif les détache. Et le cœur cherche sous leur apparence d’officialité respectable l’invitation à construire demain.

Lire la suite →