24 Heures

Sept raisons de dire oui à Vaud-Genève pour marcher vers la Suisse des régions

Le 2 juin, nous voterons sur l’union des cantons de Vaud et de Genève. Certes, ce scrutin a une portée symbolique importante. Mais faut-il pour autant l’aborder de manière émotionnelle ? Face aux limites du fédéralisme actuel, n’est-il pas temps de passer aux analyses rationnelles ? Sur les diagnostics au moins tout le monde semble d’accord : Seuls, les cantons ne peuvent plus faire face à leurs tâches. Dans des domaines clés tels que formation, santé, sécurité, ils doivent se grouper pour répondre aux défis à venir. Dès lors, l’alternative est claire : Soit on maintient le statu quo avec le risque de voir les vingt-six cantons devenir de simples zones administratives coiffées par une multitude de concordats et de lois cadre fédérales. Soit on permet au fédéralisme de rester crédible et vivant, en créant quelques grandes régions par l’union progressive des cantons. L’union de Vaud et de Genève, c’est le premier pas vers un fédéralisme, un premier pas pour lequel il existe au moins sept bonnes raisons de dire oui.

Lire la suite →

Initiative des quotas : la double révolution des femmes

Plus on observe les débats suscités par la votation concernant la représentation des femmes dans les autorités fédérales, plus on découvre, au delà des enjeux du 12 mars, une transformation sensible dans la vision de la parité. Mutation sur deux plans, qui fait de l’initiative dite des quotas, non pas un simple objet technique, mais bel et bien l’illustration d’une sorte de double révolution.

Lire la suite →

Le « Syndic cantonal » ou les sept erreurs de la Constituante

Au moment où la Constituante vaudoise va discuter en deuxième lecture la question du gouvernement, il est temps de se demander si le système retenu d’un  » Syndic cantonal  » est réellement pertinent. Deux événements soulignent l’importance de cette interrogation. D’une part, l’affaire Swissair révèle une fois de plus l’immense fragilité des collèges hétérogènes de gestionnaires élus sans programme. D’autre part, l’élection à la syndicature lausannoise montre les différences existant entre pouvoir communal et pouvoir cantonal. Décalquer purement et simplement l’organisation du gouvernement sur les Municipalités, en clair élire un Président du Conseil d’Etat de la même manière qu’un Syndic, n’est-ce pas commettre les sept erreurs d’appréciation suivantes ?

Lire la suite →

Constituante vaudoise : le pouvoir est au bout du stylo

Soleil. Chaleur. Vacances. Le pays de Vaud dort, immobile dans son bel été. Rien ne semble devoir altérer la douceur des soirées ni la quiétude des esprits. Pourtant, d’une certaine manière, le destin des Vaudoises et des Vaudois s’affine secrètement. En tout cas, certains enjeux sont en train de se décanter. En organisant de mi-juin à mi-septembre une vaste consultation sur son avant-projet, la Constituante met en discussion les grandes orientations de la Charte fondamentale appelée à régir l’avenir du canton. Certes, il s’agit d’une simple étape dans un processus politique encore long. Mais c’est une opération lourde de sens, non sans dangers, qui aura des effets durables.

Lire la suite →

Métro lausannois : faire campagne pour les villes

Le métro lausannois doit être réalisé. Pour un ensemble de raisons relevant notamment de la politique des transports, de la cohérence urbanistique, du développement socio-économique, de la qualité de la vie et de la protection de l’environnement, cette infrastructure est nécessaire. Pourtant, rien n’est acquis. Et, au-delà de la polémique actuelle des questions techniques ou financières, le débat révèle la méfiance traditionnelle de la Suisse à l’égard des centres urbains. Dans ce pays, les villes n’existent pas. Leur apport n’est pas reconnu à sa juste valeur. Leur rôle et leur développement ne font l’objet d’aucune vision, ni d’aucune politique.

Lire la suite →